Romelu Lukaku: Inter Milan close to signing Manchester United striker after improved bid.

Romelu Lukaku

Inter Milan are close to signing Manchester United striker Romelu Lukaku after submitting an improved bid.

In July, United rejected Inter’s £54m bid for Lukaku, who has been fined by the club after missing training without permission on Tuesday.

Belgium international Lukaku, 26, has trained at his former team Anderlecht for the past two days.

Lukaku’s agent, Federico Pastorello, flew to London on Wednesday in an attempt to resolve his future.

Later that evening, Pastorello posted a photo on Instagram of himself and Lukaku on board a private jet with the caption: « Ready to take off. Direction Milano. »

The clubs had been some way apart in their valuation of the striker, with United wanting to recoup at least the £75m they paid Everton two years ago.

Inter and fellow Serie A side Juventus have been competing to sign the forward, who did not play in the Premier League club’s pre-season matches because of injury.

Inter manager Antonio Conte has previously confirmed the striker remains his number one target, saying: « I consider him a player who could improve our team. »

Samsung dévoile son nouveau modèle de smartphone haut de gamme.

Samsung dévoile son nouveau modèle de smartphone haut de gamme

Samsung a présenté mercredi à New York le dernier modèle de son appareil haut de gamme, le Galaxy Note 10, espérant consolider sa place de leader mondial sur le marché des smartphones face à ses concurrents Huawei et Apple.

Commercialisé à partir du 23 août, l’appareil se déclinera en deux versions: le Note 10 doté d’un écran de 16 cm, vendu à partir de 949 dollars, et le Note 10 + avec un écran de 17 cm et un prix d’entrée de 1.099 dollars.

Chaque version proposera une option 5G, plus onéreuse que le modèle de base. 

« Le Galaxy Note 10 est un produit polyvalent, puissant et naturellement connecté », a décrit Drew Blackard, chef de la gestion des produits Samsung aux Etats-Unis.

Plus compact et plus fin que ses prédécesseurs, l’appareil sera muni d’un stylet, marque de fabrique du modèle Note, avec des capacités renforcées, permettant notamment de contrôler l’appareil à distance pour prendre une photo ou lire des vidéos sur YouTube.

La caméra a été améliorée, offrant entre autres la possibilité de scanner des objets en 3D, et la durée de vie de la batterie a été prolongée.

Pour le lancement du produit, Samsung s’est associé avec Microsoft: les utilisateurs auront la possibilité d’accéder à l’interface du Note 10 depuis leur PC Windows.

Samsung a par ailleurs confirmé la date de sortie de sa tablette Tab S6, qui sera disponible le 23 août, et présenté deux produits supplémentaires: une montre connectée (Watch Active 2, à 309 dollars) et un ordinateur portable (Book S, disponible en septembre à 999 dollars). 

Alors que les ventes mondiales de smartphones ont baissé de 2,6% au deuxième trimestre, le géant sud-coréen a lui augmenté ses parts de marché à 22%, grâce à une hausse de 7% des ventes de ses appareils, d’après des études d’analystes publiées mercredi. 

Si la croissance de Samsung a surtout concerné des modèles d’entrée et de milieu de gamme, le Note 10 fait partie des produits les plus chers proposés par le fabricant informatique.

Un Noir, une corde, des policiers: vif émoi en Amérique.

Un Noir, une corde, des policiers: vif émoi en Amérique

Le chef de la police d’une ville du Texas s’est excusé face à l’indignation suscitée par une photo de deux de ses agents escortant un Noir tenu par une corde alors qu’eux-mêmes montaient à cheval.

De nombreux internautes ont été choqués par cette photographie devenue virale, évoquant selon eux l’époque abhorrée des lynchages dans l’Amérique esclavagiste.

Le suspect, Donald Neely, arrêté pour une violation de propriété et menotté, aurait normalement dû être conduit au poste de police dans un véhicule à moteur, mais seulement des agents de la police montée étaient disponibles, a justifié lundi soir Vernon Hale, le chef de la police de Galveston.

Donald Neely a donc été escorté à pied, tenu par une corde, entre deux agents montés à cheval.

« Même s’il s’agit d’une technique enseignée et la meilleure des pratiques dans certaines circonstances, j’estime que nos agents ont pris une mauvaise décision », a déclaré le responsable policier dans un communiqué publié sur Facebook.

De nombreuses personnes ont demandé que les agents soient sanctionnés voire renvoyés de la police pour avoir infligé à M. Nelly ce traitement dégradant, rappelant les esclaves enchaînés, les Noirs lynchés ou encore les condamnés volontairement exhibés sur la voie publique.

« Nous sommes en 2019, pas 1819 », a ainsi réagi James Douglas, président de l’antenne de Houston de la NAACP, la première organisation de défense des Noirs américains, cité dans le quotidien Houston Chronicle.

« Un homme noir traîné par une corde par des agents de police, en 2019. (…) On doit dénoncer ce dont il s’agit: du racisme à l’oeuvre », a de son côté commenté le Texan Beto O’Rourke, candidat démocrate à la présidentielle de 2020.

Le chef policier Vernon Hale a fait savoir qu’il avait décidé de mettre un terme à cette méthode pour convoyer des personnes interpellées. 

« D’abord et avant tout il est de mon devoir de m’excuser auprès de M. Neely pour cet embarras inutile », a-t-il ajouté.

FC Barcelone : Un mail compromettant pour le transfert de Griezmann ?

FC Barcelone : Un mail compromettant pour le transfert de Griezmann ?

Alors que l’Atlético de Madrid a saisi la FIFA pour contester la manière dont s’est bouclé le transfert d’Antoine Griezmann au FC Barcelone, le quotidien espagnol El Mundo affirme qu’un mail envoyé par l’avocat du joueur attesterait de contacts illicites avec le club blaugrana.

C’est peut-être la preuve qu’attendait l’Atlético de Madrid. Dans ses colonnes ce lundi, le quotidien espagnol El Mundo affirme avoir pris connaissance d’un mail adressé à Antoine Griezmann, sa sœur et agent ainsi qu’à son père où l’agent de l’international français, Sevan Karian, qui liste les conditions du transfert du natif de Mâcon au FC Barcelone. Le problème, c’est que ce mail est daté du mois de mars, bien avant le début des négociations entre le club catalan et l’Atlético de Madrid pour le transfert en bonne et due forme du joueur.

Le Barça sanctionné par la FIFA ?

Si ce mail est authentifié, cela prouverait de manière irréfutable que des contacts ont été noués entre l’entourage d’Antoine Griezmann et les dirigeants du FC Barcelone dans le dos de l’Atlético de Madrid, un comportement qui viole les règlements de la FIFA. L’instance mondiale prohibe, en effet, les contacts entre un joueur et un club avant l’ouverture de négociations entre les deux clubs. Cette preuve pourrait donc permettre à l’Atlético de Madrid d’exiger le paiement de l’intégralité de la clause libératoire initiale d’Antoine Griezmann, soit 200 millions d’euros contre les 120 versés par le FC Barcelone. De plus, la FIFA pourrait sanctionner le club catalan, avec la menace d’une interdiction de recruter qui pourrait être une épée de Damoclès. A moins que l’existence de cette preuve n’incite les dirigeants blaugrana à la prudence et à un règlement à l’amiable de cette affaire embarrassante.

Tant que la fortune te sourit, tu auras beaucoup d’amis, si les nuages se montrent, tu te retrouveras seul.

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, costume et gros plan
ABDOU DIOUF
« C’est à partir du moment où je fus relevé de mes fonctions de gouverneur du Sine-Saloum que, pour la première fois, je fus véritablement confronté à l’ingratitude des hommes. J’ai pu alors constater que, tant que vous êtes une autorité, les hommes vous sont fidèles et sont à vos pieds, mais dès que vous êtes en disgrâce, ou qu’ils vous y croient, certains d’entre eux n’ont plus de considération pour vous et vous tournent le dos.
C’est le cas de ce grand chef religieux qui, lorsque j’étais encore gouverneur, m’avait demandé de lui installer une coopérative dans un village de la région. Au moment de quitter mes fonctions, j’ai pensé qu’il valait mieux prendre l’arrêté avant de partir, afin que mon successeur puisse finaliser rapidement le projet. J’avais fait cela avec un zèle qui correspondait au respect que je vouais à ce guide.
J’ai donc signé l’acte et je voulais lui dire au téléphone de ne pas s’inquiéter , puisque j’avais tout fait. J’ai eu une grande surprise. Un de ses disciples m’a fait attendre longtemps et, à la fin, quelqu’un d’autre a pris l’appareil pour me dire << Gouverneur, le marabout vous salue bien, il m’a chargé de vous dire qu’il est très occupé en ce moment mais qu’il vous souhaite le meilleur. >>
Je lui ai répondu que c’était tout juste pour lui dire que j’avais signé l’arrêté pour la coopérative. Dans mon for intérieur, je me disais que ce n’était pas possible qu’il me traitât ainsi .
Que dire également du comportement de cet homme qui était toujours dans nos cortèges à crier à tue – tête : << Maintenant nous avons le meilleur gouverneur du pays, un gouverneur qui nous porte du bonheur>? Il le faisait avec tout ce qu’ont pouvait imaginer comme obséquiosite, louanges,ovations et autres envolées dithyrambiques . Pourtant, quand j’ai quitté mes fonctions, il ne savait pas encore que j’étais affecté à un nouveau poste et un jour, en sortant du ministère des Affaires étrangères, je l’ai aperçu devant la pharmacie du Rond- Point et me suis dirigé vers lui. Il m’a aussitôt tourné le dos et j’ai compris que, s’il avait agit de la sorte, c’est qu’il ne voulait pas se compromettre avec quelqu’un qui était en disgrâce ou en tout cas qui était considéré comme tel. Pour le jeune homme de 27 ans que j’étais, qui croyait à tant d’idéaux, voir les hommes se comporter cette façon fut un choc. Et me sont revenus en mémoire mes jeunes années de latinistes au lycée Faidherbe et les vers qu’Ovide, exilé par Auguste au bout du monde, à Tomis, sur les bords de la mer Noire, écrivait dans les Tristes : << Tant que la fortune te sourit, tu auras beaucoup d’amis, si les nuages se montrent, tu te retrouveras seul. >>
Il y a eu certes ce griot et ce grand chef religieux que j’admirais tant, mais il y a eu bien d’autres encore »
Abdou Diouf
Mémoires aux Éditions Seuil.



Antoine Griezmann au Camp Nou, lors du Trophée Joan-Gampe.

Tous les feux sont au vert pour Antoine Griezmann et le FC Barcelone

A voir aussi….

Antoine Griezmann a fait ses grands débuts au Camp Nou lors du Trophée Joan-Gamper contre Arsenal (2-1). Ovationné par le public lors de la présentation des joueurs, le champion du Monde français a joué un rôle important dans la victoire des Catalans.

Il était un temps annoncé l’enfer pour Antoine Griezmann s’il signait au FC Barcelone cet été, un an après avoir éconduit le club catalan. Mais son intégration au vestiaire se passe visiblement sans accroc et son premier contact avec le Camp Nou dimanche était dans le même ton. Aligné d’entrée pour le Trophée Joan-Gamper contre Arsenal (2-1), comme Frenkie de Jong, l’attaquant des Bleus a reçu une standing ovation du public lors de sa présentation avant la rencontre. Il a ensuite participé à la rencontre pendant 79 minutes, étant le seul des titulaires à ne pas sortir à la mi-temps ou à l’heure de jeu. Il a même inscrit un but, pour répondre à l’ouverture du score de Pierre-Emerick Aubameyang (0-1, 36eme). Mais il lui a été refusé pour une position de hors-jeu. Quand il est sorti du terrain, Griezmann a de nouveau reçu les applaudissements nourris des près de 100 000 spectateurs présents au Camp Nou pour ce traditionnel rendez-vous d’avant-saison en Catalogne.

A découvrir…..

Au Caire, Kushner s’entretient de la paix au Moyen-Orient avec le président Sissi

Une photo fournie par la présidence égyptienne montre le chef de l’Etat égyptien Abdel Fattah al-Sissi (C) s’entretenant avec Jared Kushner, gendre et conseiller principal du président américain Donald Trump (G) et sa …
©STRINGER, AFP

Jared Kushner, gendre et conseiller principal du président américain Donald Trump, s’est entretenu jeudi au Caire avec le président Abdel Fattah al-Sissi de la paix au Proche-Orient, selon un communiqué officiel.

Le responsable américain effectue une tournée dans plusieurs Etats de la région, pour promouvoir le plan de paix de Washington très controversé, rejeté par les Palestiniens et critiqué par la Jordanie. Mercredi, il a rencontré à Amman le roi Abdallah II de Jordanie et s’est entretenu en Israël avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Selon la présidence égyptienne, les deux parties ont discuté des « moyens de consolider la paix et la stabilité dans la région ». 

Accompagné par Jason Greenblatt, l’émissaire du président Trump pour le Moyen-Orient, M. Kushner a informé le président égyptien des contacts que la délégation américaine avait établis avec diverses parties « pour remettre les négociations entre Palestiniens et Israéliens sur les rails », d’après le communiqué.

M. Kushner a présenté en juin à Bahreïn le volet économique du plan américain, faisant notamment miroiter 50 milliards de dollars d’investissements internationaux dans les Territoires palestiniens et les pays arabes voisins sur dix ans.

L’aspect politique, au coeur du conflit, n’a toujours pas été dévoilé, notamment concernant l’occupation israélienne, la création d’un Etat palestinien et le droit au retour des réfugiés, chassés par la création d’Israël en 1948 puis par la guerre de 1967.

Les Palestiniens boycottent le plan américain, accusant l’administration Trump de parti pris en faveur d’Israël.

Selon le bureau de M. Sissi, l’Egypte a réitéré son engagement en faveur d’une « solution à deux États et de l’édification d’un Etat palestinien avec Jérusalem-Est comme capitale ».

M. Kushner refuse de parler de la solution dite « à deux Etats », pourtant au coeur de la diplomatie mondiale depuis des décennies.

Détecté au dernier moment, un astéroïde « tueur de villes » a frôlé la Terre

Un astéroïde capable de rayer de la carte une ville entière a frôlé la Terre dans la nuit du 24 au 25 juillet. Repéré au dernier moment par la Nasa, aucune mesure n’aurait pu être prise.

« 2019 OK ».

Derrière ce nom barbare se cache un géocroiseur, un astéroïde dont l’orbite croise celle de la Terre. Il aurait pu faire parler beaucoup plus de lui puisqu’il frôlé la Terre dans la nuit du 24 au 25 juillet, sans que cela ne soit attendu.

C’est le 28 juin que la Nasa, l’agence spatiale américaine, avait repéré cet astéroïde, avant qu’il ne disparaisse des ces radars. Ce n’est que le 23 juillet, un jour seulement avant son passage, que les scientifiques l’ont à nouveau repéré.

Il est passé à 73.000 kilomètres de notre planète. Une distance minuscule à l’échelle du système solaire, puisque cela ne représente que 1/5 de la distance Terre-Lune (380.000 kilomètres).

L’objet céleste, d’un diamètre compris entre 57 et 130 mètres, le range dans la catégorie de la Nasa des « city-killers » (tueurs de ville). Un objet de cette taille peut pulvériser plus de 2000 m², comme le relevait au micro de France Info Patrick Michel, directeur de recherche au CNRS et spécialiste des astéroïdes, se basant sur l’expérience en Sibérie, en 1908.

BFMTV rappelle qu’en 2013, un objet d’une taille environ deux fois inférieure ayant explosé au-dessus de la Russie avait libéré une énergie d’environ trente fois celle de la bombe qui avait rasé Hiroshima, en 1945.

« Il faut savoir que le risque d’impact d’astéroïde est le risque le moins probable par rapport aux autres risques naturels, tels que les tremblements de terre ou les tsunamis », préfère tempérer le directeur de recherche du CNRS.